L’alarme à l’oeil

Sonnez l’alarme ! C’est l’histoire vraie d’un Italien assassiné à Diégo Suarez.

Il y a trois semaines, dans une petite ville de Diégo Suarez à Ankoriankely PK12 vers Ramena, la lune est pleine. Tout comme la bouche de ces quatre zommes Ninjas. Pleine de propos malsains, et de grosses boules de khat. Ils observent les faits et gestes d’Adelio. Ils sont armés.

Adelio est un ressortissant italien exerçant dans le milieu hôtelier, installé à Diégo Suarez depuis plusieurs années ; il partage sa vie son lit ses petits soucis avec une îlienne dans sa paisible demeure d’Ankoriankely PK12 vers Ramena.

Ce soir de pleine lune là pourtant, il caresse du regard pour la dernière fois les courbes de sa moitié. Car les Ninjas à la bouche farcie de khat font tout à coup irruption dans la baraque. Bâillonnent la gonzesse et ze security guard, la lame du couteau scintillant sous leur gorge palpitante.

Et Adelio lui, n’a pas la chance d’être bâillonné. Lui reçoit plutôt des coups de marteau qui lui tambourinent la tête, comme dans Titi et Grosminet. Foc foc foc but what the foc ! Sauf que le pov Adelio ne se relèvera pas, et que son film ne fera pas un cartoon.

Et pi eux, sont d’abominables Tortues Ninjas. Des tortues dégoûts heu d’égouts. Qui détalent ce soir-là sous la pleine lune avec un poste TV et un mini coffre. Et Adelio, ils l’ont dégommé. Leur aurait-il raconté des salades, à ces tortues ? Cowabunga !

Moralité : quand on naît Italien et qu’on se fait attaquer par des tortures Ninjas, leur servir des pizzas. Et pas que des salades.

Publicités

4 réflexions sur “L’alarme à l’oeil

La bouate aux coms' (lâche-toi, c'est gratuit)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s