Ish bin Sookun – échos de l’île Maurice

C’est l’histoire de Ish Sookun, et d’un terroriste castré sans coucougnettes.
Le 20 janvier, ce mystérieux terroriste castré sans coucougnettes envoie un courriel anonyme au Prime Minister Office. Missié Aneerood Jugnauth, le trouillomètre en dessous de zéro, convoque la Presse. Couma dire, c’est qu’en plein cœur de ce courriel, il aurait été question de prochaines attaques terroristes sur des cibles stratégiques telles que le bureau de l’immigration de Port Louis et SSR Airport et les tribunaux et les postes de police de l’île. Ça craint.

Mais … figure-toi que l’enquête révèle que le mail aurait été envoyé depuis l’Indra Cyber Café de Lakepoint, ayant jadis appartenu à un jeune IT : Ish Sookun.

Ish le trentenaire haut comme trois pommes. Ish qui décidait d’user ses fonds de culotte pour Linux et Ubuntu plutôt que sur les bancs de l’université. Ish le brillant IT, ingénieur système et développement. Ish le …

ishMais Ish, comment est-ce possible ? Tu déconnes là ? Linux et Ubuntu te font perdre la boule à tel point que tu sèmes terreur et confusion au Prime Minister Office ? C’est de la folie, Ish. Et les conséquences ne se font pas attendre : Ish Sookun se fait menotter, tout comme le gérant de l’Indra Cyber Café, Kishan Soklal.

Pendant ce temps, le terroriste sans coucougnettes s’en va tranquille profiter du soleil sous les cocotiers … ou pas. Il finalise sans doute ses plans afin de mettre ses menaces à exécution, et personne ne semble s’en inquiéter.

Donc sur l’île des dodos, sache que :
Step 1 : on arrête les dimounes.
Step 2 : on fait venir au QG les effets perso de ces dimounes, à la recherche de preuves. Ordinateurs. Téléphones. Clés USB. Tiroirs. Caleçons.

Merci de ne pas intervertir l’ordre des étapes décrites ci-dessus.

Récapitulons. Ish et Kishan sont menottés because of a mail. Un mail anonyme qui aurait été envoyé depuis l’Indra Cyber Café (selon l’enquête policière).

— Comment fonctionne ledit Indra Cyber Café au juste ?
— Comme tous les cybers … Public.
— On y entre comme dans un moulin ?
Oui. Sous-entendez-vous que les clients fréquentant l’Indra Cyber Café auraient dû s’enregistrer sur boîtier clock-in clock-out, ce lecteur biométrique avec authentification par empreinte digitale, image de l’iris, morphologie de la main et/ou visage, voix, enfin toussa là ? Bien sûr, ils auraient pu. Mais les clients se seraient dès lors comptés sur les doigts de la main. Et sans doute même sur le doigt du milieu.
Enfin, tout cela donne à réfléchir, sur l’île des dodos.
Imaginons un chauffeur de bus qui se fait coffrer.
Car un terroriste est monté à bord.
Scrogneugneu, n’importenawaque.
A vrai dire, peu importe qu’un terroriste circule sur l’île. Il y a plus urgent tu sais, comme braquer sur Ish et Kishan, caméras, micros, perches, projecteurs, journalistes de la presse écrite audiovisuelle, Cyber Crime Unit, Prevention of Terrorism Act, tout. A quoi bon pousser l’enquête plus loin ? Après tout, Ish et Kishan les coupables sont hors d’état de nuire.
Tu sais, c’est peut-être plus compliqué que ça.
Quelques années plus tôt déjà, Ish dénonçait certaines failles par rapport à la mise en sûreté des données privées enregistrées sur le site de la carte d’identité biométrique du citoyen mauricien. Du coup, des dimounes estiment que le petit n’a peut-être pas tort. Et convaincus, finissent par rejoindre le rassemblement des « mo pas pou donn mo l’empreinte dizital ».

Bref : Ish, un élément perturbateur ? Dont la mission est de mettre en garde contre ces failles relatives à l’utilisation de la carte biométrique ?
En tout cas, le missionnaire campe sur ses positions.

Pardon ?
Oui pardon, le jeune homme est loin de changer d’avis.
Et ce malgré l’ultimatum lancé par les dimounes au pouvoir : tout citoyen n’ayant pas converti sa carte en CIN biométrique devra non seulement payer une amende de 100,000 roupies, mais également écoper de 5 ans d’emprisonnement. Deadline le 31 mars 2016. Même pas peur. Hélas, j’en connais pas mal qui sont prêts à passer leurs nuits sous les verrous, s’il le faut. Ces courageux. Les fighters. Respect.

Mais dis-moi … Et si toute cette histoire de terroriste castré sans coucougnettes n’était que mise en scène en guise d’avertissement à l’endroit de Missié Ish et ses followers ?

Des opinions lues ici et là (euh, z’avez compris quelque chose, vous ?):

Ish1

Ish2

Toujours est-il que Missié Ish vient d’avoir été remis en liberté, me dit-on à l’oreillette le 02 février. Kishan itou. Ouf, alors l’étau se desserre ?

Moralité de l’histoire :
On finit toujours par tomber sur un os, à force d’entrer en conflit avec les politichiens.
Tout ça pour une banale histoire de puce … de carte à puce.
Foustay.


Edit :

Publicités

11 réflexions sur “Ish bin Sookun – échos de l’île Maurice

  1. Étrange cette histoire, j’ai dû le relire une deuxième fois. Je ne pensais pas que le délire du terrorisme arrivait jusqu’à chez vous…

    • Coucou ! Terrorisme ou pas, je pense à une manœuvre maquillée dans le but de donner à Ish Sookun une leçon dont il se souviendra du goût. Dommage, car derrière la beauté de l’île se dessine une certaine laideur. Merci d’être passé et bon ouikend à toi : )

  2. Coucou la Belette de l’île des Dodo ou de certains dodus à cause des bonnes friandises ! je viens de mettre le lien de ton article sur twitter afin d’en faire profiter les autres petites ou grandes oreilles ! gros bisous et porte toi bien !

    • Oui, louche … Et l’histoire n’est pas finie … Que se passera-t-il après le 31 mars, puisque Ish & Co n’auront pas donné leurs data biométriques pour la nouvelle carte …?
      Bisettes de Belette à Suricate 😉

La bouate aux coms' (lâche-toi, c'est gratuit)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s