Vœux ratés

Texte libellé pour Les Croqueurs de Mots
Défi 164 – Défi du Lundi de Commandant Dômi et ses salutations amirales

Ouvrir 5 livres à la page 5
Prendre la cinquième phrase pour chacune de ces pages
Les insérer dans un texte


Tout a commencé par un constat très simple : les livres de régime, ça nous déprime, mon prince charmant et moi.
Alors, nous voilà savourant un romantique dîner chic, arrosé d’un Christophe Mignon Pur Meunier brut rosé. Sous un clair de lune fade et ordinaire.
Et c’est là que oh …! Une étoile filante !
Je fais un vœu et Monsieur aussi. Sans blague ? C’est que tout part en sucette !
Comment est-ce possible, t’étonneras-tu.
Faire un vœu ne peut rapporter que du bonheur, me diras-tu. Oui, certes.
Sauf que Monsieur se transforme soudain en crapaud. Oui oui, quel choc que de voir cette bête laide croasser sur l’assiette d’huîtres au foie gras chaud enrobé de crème de cerfeuil. Pardonne-moi mais le prince charmant que j’étais rêvait d’être un crapaud, me disent les yeux de monsieur l’amphibien. Fous-moi à la mare steuplé. Je voudrais être heureux. Vivre enfin une véritable histoire d’anoure.
Mais non, je n’en ai pas le courage.
— Parce qu’avec moi, tu n’es pas heureux ? gueulé-je au crapaud de l’assiette d’huîtres au foie gras chaud.
Alors, depuis ce jour, les copines me demandent si après ça, je mène toujours une vie normale. Si la nuit – souvenir d’autrefois – le foin qui dépasse de la charrette ne me manque pas … et tutti.
En vérité je me contente de veiller à ce que Crapaud mange comme un prince – d’ailleurs, il l’était. C’est tout. Il m’accompagne partout, dans mon sac ou sur la photocopieuse de la stagiaire à qui je le confie souvent – et je n’oublie pas son petit pot d’escargot aux fourmis car mon brainstorming finit toujours tard.
Consigne pour nourrir Crapaud :
Pour savoir si Crapaud a bien mangé, retournez-le sur le dos et examinez-lui la peau du ventre : elle doit être bien tendue.
Mais …
Tu te demandes si j’ai fait un vœu moi aussi, au passage de l’étoile filante ? Oui, hélas. Que mon prince charmant ne me quitte jamais – chose faite. Et, que je n’aie plus à cuisiner pour le restant de mes jours.
Et ?
Itou, chose faite. C’est-à-dire que ce matin, belle-maman aboule son fessier dans sa micro-jupe Violeta By Mango au ras du bonbon (quand je te dis que tout part en sucette !). Et je ne montre mon nombril qu’avec parcimonie, se défend-t-elle.
Que vient faire belle-maman dans l’histoire ? me diras-tu.
Bah oui, le vœu quoi. Celui de ne plus avoir à cuisiner pour le restant de mes jours. Bon elle, ça va, on ne peut mieux, elle est heureuse malgré ce qui est arrivé à son crapaud de fiston. Depuis, elle campe à la cuisine, enveloppée de l’odeur de pet de son éternel chou bouilli. A moins que ce ne soit elle qui nous lâche son Fukushima.
Bref.
Yapluka sortir tous les soirs.
En espérant croiser à nouveau la route d’une étoile filante.
Fousta.


Collecte de la Belette :

1 – Tout a commencé par un constat très simple : les livres de régime, ça nous déprime.
(La cuisine des bonnes copines – Claudie et Myriam Baran)
2 – Retournez-le sur le dos et examinez-lui la peau du ventre.
(Mémento du vétérinaire : le chien – Jean Cuvelier)
3- Mais …
(Les serments du coeur – Susan Wiggs)
4 – Et je ne montre mon nombril qu’avec parcimonie.
(L’armoire idéale des paresseuses – Laure Gontier et Jeanne-Aurore Colleuille)
5 – On ne peut mieux : elle est très heureuse.
(Passion rebelle – Gina Gray)

lecture

Publicités

29 réflexions sur “Vœux ratés

  1. Ah ces étouales ! Voilà qu’elles nous emmènent dans les anoures d’un crapaud bavant dans une mare d’huîtres au foie gras.. et chaud de surcroît… pouah … suppurée de crème de cerfeuil…. A vous dégoûter de la cuisine pour la vie, en effet !
    Désirer d’un grand désir une nouvelle étoile filante ? tu aimes le grand risque ! Peut être t’enverra t-elle gambader ailleurs que dans la prairie de nos maux.. heu de nos mots, vers une mare de mots vaseux aux côtés d’un crapaud crapouilleux …. et gâteux !!!
    Une charrette de foin odorant, avec ton toi gentiment accompagné d’un gamin : n’Est-ce pas mieux ?

    Ah, me suis lâchée, selon ton souhait, mais question de « pratiquer l’ironie à gd cp de couteau ds le lard » … snif ! j’ai bcp à apprendre ! L’ironie vole d’une phrase à l’autre pire que ton étoile filante et je m’ébaubie yeux écarquillés ! Ah que j’aimerais faire cela !!!
    Bisettes estourbies

    • Morte de rire, Luciole : tu as parfaitement décortiqué euh disséqué le crapaud hih ! Aurait-il mieux fait d’atterrir au milieu d’une belle paire de cuisses … de nymphe (aux fines herbes)?
      Ah oui; ce que j’aimerais bien, moi, gambader aux côtés d’un prince charmant gâteaux : )
      Et le crapaud ayant trouvé chaussure à son pied se verrait-il transformé en prince marchant ?
      Rires, la charrette de foin odorant 😉 Merci de t’être lâchée, j’adore !
      Oui, viens ! Allons ironiser. A grands coups de fourchette, tu peux.
      Grous bisous !

  2. bravo – c’est plein d’humour et quelle surprise en voyant la liste de livres … celui pour le toutou, celui pour la paresseuse, celui pour la gourmande et ceux pour la romantique… j’ai bien aimé et je lirai tes prochains défis. Bonne soirée

  3. Haha j’adore , cela me fait penser à une petite blague 😉
    Une fée dit à un couple marié :
    Pour avoir été un couple si exemplaire depuis 25 ans, je vous accorde à chacun un voeu.
    La femme dit alors : je voudrais faire le tour du monde avec mon mari adoré.
    La fée agite sa baguette magique, et abracadabra, des billets d’avion apparaissent dans la main de la femme.
    Maintenant c’est au tour du mari : euh… c’est un instant très romantique, mais une opportunité comme celle-là n’arrive qu’une fois dans la vie. Alors je suis désolé ma chérie, mais j’ aimerais avoir une femme 30 ans plus jeune que moi.
    La femme est terriblement déçue, mais un voeu est un voeu.
    La fée fait un cercle avec sa baguette magique… abracadabra ! Soudain le mari a 90 ans !

    Merci à toi pour ce moment drôle, c’est un plaisir de t’accueillir chez les Croqueurs de Môts tu les croques à merveille.
    Bisous.
    Domi.

    • Hahaha Commandant Dômi, cocasse et rocambolesque … Sacrée bonne fée !
      Merci à toi, je me suis régalée, et sache que c’est une joie de gambader dans la prairie des mots aux côtés des ami-e-s Croqueurs.
      Et merci beaucoup pour l’accueil, j’en suis touchée : ))
      Amitiés et bisettes de Belette 🌼

  4. Comme de coutume je suis un fan de ta plume incisive, d’autant que l’exercice devait vraiment être assez difficile non?
    N’étant pas certain que tu sois partie dans la logique d’une petite nouvelle mais seulement d’un texte, la présence de la belle mère à la fin m’a quand même surpris. Te connaissant pratiquer l’ironie à grand coup de couteau dans le lard, je m’attendais à une fin avec une autre étoile filante ou la jeune femme se transformerait à son tour en colombe! (La bave du crapaud n’atteint pas…etc).
    Mais comme je le disais, tout dépend du registre du texte… Et ça fait longtemps que je t’avais pas fait de petits bémols :p
    Des grosses bises la belette! Toujours un plaisir de te lire

    • Hello Andy,
      eh bien figure-toi que faire parler un texte à partir de plusieurs phrases qui n’ont rien à voir les unes avec les autres, au début oui c’est du chinois …mais ce fut amusant. Ah, je ne voyais pas la fin comme tu me la décris. Belle-maman, c’était le brin d’ironie, en hommage aux brus pour lesquelles « belle-mère » serait « l’emmerdum chiantus » … euh ceci n’est pas de moi 😎 Une fin ouverte, où chacun pourra imaginer le dénouement qui lui convient, pourquoi pas …? Et tes bémols sont toujours les bienvenus.
      Merci ami Andy,
      Amitiés de Belette, muah

  5. oups ! maintenant j’y réfléchirai à deux fois avant de formuler un vœu quand l’occasion s’en présente, même si je n’ai pas vu d’étoiles filantes depuis une éternité ! un texte qui m’a beaucoup plu
    belle fin de journée

  6. Comme je suis contente de te lire… moi qui rêvait de voir filer une « étouale » pour faire un voeu…ouf cette lecture arrive à temps et je me garderai bien d’en faire ou alors bien réfléchir avant de demander par exemple de filer le parfait amour et se retrouver un rouet à la main non merci !
    je te souhaite une belle semaine et qu le printemps ne fasse pas coasser ton crapaud mort d’anoure dans la mare tu risquerais de voir une reinette te le disputer.
    ;-)))))

    • Bonsoir Martine, j’ai un problème avec les commentaires WordPress, je n’ai pas été notifiée pour certains d’entre eux, et je les découvre aujourd’hui seulement. J’ignore d’où vient le bug, mais sache que ton commentaire me fait vraiment plaisir : Belette dit merci ! Des bises.

  7. Bonsoir Michelle… Ah j’ai vu que très peu de fois des étoiles filantes dans ma vie et je m’en réjouis de n’avoir osé même un seul petit voeu… ! Ah le chou farci… ma pauvre belle-fille va ! Bonne nuit… JB

  8. J’ai vraiment beaucoup apprécié et bien ri en voyant ce qu’il peut advenir en voyant passer une étoile filante . J’y songerai le moment venu …
    Bonne soirée et merci pour l’humour dans le défi .

La bouate aux coms' (lâche-toi, c'est gratuit)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s