Blogger Recognition Award

Le tag de la semaine, Blogger Recognition Award. Ayant été nominée par Andy Ferguson, je me prête au jeu dans la foulée de l’aventure : )

1 : Je remercie donc l’ami Andy de Southshield qui nous fait oublier les malchances de nos jeudis avec sa plume vive et pétillante, à travers laquelle il nous embarque à Southshield, également titre de ce feuilleton qui illustre la fraîcheur d’une jeunesse vivifiante. Et un feuilleton, un ! Avec, je prendrais bien le personnage du rugbyman (il est gay, lui). Et puis le mystère d’un meurtre n’est toujours pas élucidé. Clique pour plonger au cœur de l’histoire !

2 : Pour te parler brièvement de mon blog, il est né il n’y a pas longtemps, prolongement de son antécédent « Îles et crépuscules d’ailleurs » de Tumblr qui tire sa révérence, car c’est ici que l’amie Belette se plaît à tambouiller. Petits trésors d’îles te tartine donc de ses nouvelles, histoires courtes et feuilletons (petit repiquage, « Sur le sentier du doute » vient de révéler la fin de l’histoire, à découvrir pour ceux qui ne l’ont pas encore lue !). Par ailleurs, un nouveau mini-feuilleton se mettra au piano dans les prochains jours.

Mais le blog parfois jacasse aussi sur les actus de ses îles préférées, celle des baobabs et lémuriens – Madagascar Island – et l’île des dodos Mauritius. N’oublions pas les trouvailles culinaires d’ici et là-bas pour petits porte-monnaies (le but n’étant pas de te ruiner avec ces ragougnasses de gaspacho d’artichaut à l’orange et langoustines rôties et tutti). After, tu me remercieras de pouvoir casser ta tirelire et t’offrir ton escapade à dos de chameau en Mauritanie (petit coucou à une amie).

Enfin, des novelettes apparaîtront ici ; une novelette, comme le décrit Pascal Blondiau « un jeu, une contrainte créative : une novelette c’est une histoire au format carte postale. C’est un instant figé, une histoire saisie au millimètre, à la seconde – mais dont les aboutissements, la logique cruauté, l’absence de morale ou la poésie accompagnent le lecteur pendant des heures. »  Toi aussi, tu aimerais peindre ton petit texte carte postale ?

3 : Un conseil aux bloggers : hop ! on s’attarde aussi sur l’univers des blogs qui ont trouvé que le nôtre semble un chouia ne pas trop les soûler : nous avons tous à apprendre les uns des autres 😉

4 : Et pour clore ce billet : je nomine mes abonnés !

*Principe du tag :
1/ Remercier la personne qui vous a nominé(e)
2/ Raconter brièvement l’histoire de son propre blog
3/ Partager un ou deux conseils aux (nouveaux) bloggers
4/ Nominer à son tour 6 autres blogs

Peace 🌼

Liebster Award

Hello gens !

Le Liebster Award, je ne connaissais ni d’Ève ni d’Adam. Paraît qu’il serait né en Allemagne ce Liebster Award. Une chaîne de partage invitant à découvrir ou plutôt faire découvrir de nouveaux blogueurs. Écrire 11 choses sur soi, répondre aux 11 questions de la personne qui t’a nominée, nommer à son tour 11 nouveaux blogs et leur poser 11 questions, mettre des liens vers leur blog et les informer de leur nomination, informer la personne qui t’a nominé que la tâche est accomplie, etc.

Moi c’est Andy Ferguson qui m’a nominée. Je veux bien parler des 11 choses sur moi, et répondre aux questions posées. En revanche, les 11 blogs à nominer et les 11 questions apparaîtront peut-être dans un autre billet, peut-être un Liebster Award 2 ? Peut-être dans quelques semaines, peut-être quelques mois, ouais … Bref, laisse-moi le temps de découvrir ces 11 blogs, même si certains sont déjà sur ma liste.

Hey, et pour ceux qui ne sont pas encore abonnés, allez vite découvrir Andy Ferguson. Bon, qu’on le dise de suite là, son blog ne parle point de timbale normande et boudins, ni de parfums de voyages dans les trains … C’est un blog littéraire aux allures juvéniles qui te fera surtout voyager à Southshield, titre de son feuilleton à 12 chapitres. Un rugbyman, un club fermé de hipsters, un peu d’alcool sur les bords et une histoire pas totalement asexuée hein, âmes gourmandes ne pas s’abstenir … Andy mélange à ces ingrédients la forme de son texte qui ne manquera pas de te surprendre.

Donc si tu n’es pas déjà parti à la découverte du blog, voici les révélations d’une Belette (rien d’extra, rien d’extra).Lire la suite »

Le Royaume sans escale

Des histoires pour vous

LE ROYAUME SANS ESCALE

wpid-screenshot_2015-06-23-10-35-24-1.jpg

            Le commandant Jim connaissait le bateau comme sa poche. Il avait traversé tant de fois les océans à bord du Royal-Louis.

Il avait été engagé comme petit mousse à l’âge de huit ans sur un premier navire. On lui avait fait faire la cuisine et nettoyer les ponts. Il en avait passé des heures à frotter le bois, à quatre pattes, avec sa brosse et son seau. Il avait fait toutes les corvées, sans rechigner. Mais il était curieux et ambitieux. Il observait, il surprenait, il apprenait !

            Rapidement, on s’était rendu compte qu’il y avait chez ce jeune un certain potentiel à exploiter. Beaucoup se servaient de lui, d’autres plus généreux, comprirent qu’il serait un jour un grand marin.

            Le Royal-Louis, vaisseau de premier rang d’une capacité de 2400 tonneaux avec ses trois ponts et un équipage de 800 hommes, allait bientôt…

View original post 1 994 mots de plus